Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CONCOURS GEOPHILE

Publié le par collège st pierre

ARCHIMEDE.jpg

Concours  Géophile.


Jeudi en fin de matinée, 37 élèves de 6e, 5e & 4e ont pu participer au concours « Les Géophiles », concours national abordant des questions de culture générale en Histoire & Géographie. Connaissances, réflexion et observation ; chaque élève a pu mettre à profit ce qu'il a appris en cours et représenter au mieux son établissement.

 

Les questionnaires, spécifiques à chaque niveau, contenaient 24 questions à choix multiples, illustrés par des schémas et des photographies.

 

De la définition d'un désert chez les 6e, à la signification du terme OGM pour les 5e, en faisant un détour par l'Amérique du nord, où il était demandé de cocher l'Etat ne faisant pas parti des 13 premiers Etats en 1776, certains cerveaux sont montés en température dans la salle d'étude !

 

Tous ont donc pu confronter leur culture sur des sujets d'ordre général, et chacun repartira avec un prix !

 

Rendez-vous l'année prochaine !

DSCF4652DSCF4651

DSCF4653.JPG

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

CONCOURS KANGOUROU et VISITE FUTURS 6ème

Publié le par collège st pierre

 

CONCOURS KANGOUROU et découverte du collège Saint Pierre- Casseneuil

JEUDI 19 MARS 2015


Les élèves de CM2 de l'école de St Pierre et de Ste MARIE à Ste Livrade et quelques 6°

du collège ST PIERRE, ont participé au concours Kangourou.

 

CONCOURS KANGOUROU


C’est un jeu de mathématiques créé en 1991 sur le modèle du concours national australien (d'où son nom).
Il comporte 24 questions à choix multiples de difficulté croissante, proposées le même jour dans tous les établissements scolaires. Intéressant des centaines de milliers d'élèves, il est assorti d'une distribution massive de documentation mathématique, apportant à tous les élèves, à la fois, culture, amusement et connaissance. Il a été étendu à toute l'Europe et ailleurs et réunit maintenant plus de 6 millions de participants dans le monde. Les jeunes doivent répondre à 24 questions dans un temps donné de 50 minutes.

Tous ont pris plaisir  à  participer à ce concours.


Tous les participants recevront un cadeau ; en outre la participation au jeu dans les conditions du présent règlement, offre la possibilité de gagner d’une part des prix distribués au prorata de la participation dans l’établissement (livres, jeux, T-shirts, affiches…), d’autre part des nominations et prix nationaux (distribués en fonction du nombre de participants par niveau) : voyages ou séjours-rencontres en Europe, médailles, cédéroms, calculatrices, jeux et autres matériels didactiques.


En attendant le résultat qui nous parviendra fin avril, début mai, les enfants accompagnés de leur professeurs d’école et des professeurs du collège se sont retrouvés au réfectoire pour déjeuner tous ensemble.


L'après-midi, divisés en 4 groupes, les jeunes ont visité le collège avant de se rendre dans les diverses classes pour un " mini cours" avec les professeurs.


Tous les élèves sont repartis avec le sourire et c’est alors qu’ils ont exprimé leur sensations sur cette journée si particulière :

Nous avons passé une très bonne journée!

Découvrir le collège, cela nous rassure pour l'année prochaine!

Et faire la connaissance d'autres élèves qui seront peut-être dans notre classe c'est agréable!

VIVEMENT LE COLLEGE!!!!!

FUTUR-6eme.jpg

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

REMISE DU DIPLOME BREVET DES COLLEGES 2014

Publié le par collège st pierre

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/24/2073076-remise-de-diplomes-du-brevet-des-ecoles-a-saint-pierre.html

Publié dans La presse en parle

Partager cet article

Repost 0

MENU SEMAINE 14

Publié le par collège st pierre

MENU-copie-1.jpg

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

FESTIVAL DE L INDE

Publié le par collège st pierre

 

Le festival de l’Inde

 

Le festival de l’Inde toujours au rendez-vous salle multifonctionnelle de Casseneuil, le collège Saint Pierre a profité de cette vitrine du pays et de la proximité du lieu pour amener ses élèves à la découverte de la culture du sous-continent indien.

 

Durant l’après-midi du vendredi 20 mars, 140 sixièmes et cinquièmes ont pu s’initier aux danses et pratiques orientales (yoga, tai-chi), apprécier le défilé de quelques camarades et professeurs en tenues indiennes, applaudis volontiers ensuite par l’assemblée ! Une danse indienne suivie de l’histoire mimée d’un petit garçon indien jouées par  une danseuse professionnelle a gâté les yeux et les oreilles de chacun ! L’après-midi s’est terminée par un goûter aux saveurs du pays, pour satisfaire les papilles de tous.

 

Un merci appuyé à l’association LAXMI de Villeneuve sur Lot pour l’accueil et l’organisation.

 

DSCF4574     DSCF4580

DSCF4591

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

ECHANGE ALLEMAND

Publié le par collège st pierre

Départ des jeunes du Collège Allemand de Moosburg

DSCF0456.JPG

 

 

 

 

Voilà que l’heure du départ pour les jeunes correspondants du collège Allemand de Moosburg a sonné.

Après une semaine bien remplie les 20 élèves allemands qui étaient accueillis dans des familles françaises dont les élèves ont choisi l’allemand pour deuxième langue vivante vont repartir vers leur pays et retrouver les leurs.

 

Arrivée le lundi 16/03/2015 et accueil chez les familles

Le mardi 17:  cours le matin et visite de Villeneuve l'après midi

Le mercredi 18: excursion toute la journée: visite guidée de Bordeaux et découverte de la dune du Pyla.

Jeudi 19: cours le matin et visite guidée d' Agen. Dégustation de pruneaux à la fin de la visite

Vendredi 20: excursion toute la journée: visite de Sarlat et des grottes de Lascaux

Samedi et dimanche en famille

départ le lundi 23/03/2015

 

Ce n’est pas sans émotion et quelques larmes furtivement essuyées que nos jeunes ont fait leur adieux à leurs camarades.

Mais ce n’est pas fini car bientôt, dans trois semaines, ce sera au tour de nos élèves d’être accueillis dans les familles de leur correspondant et de découvrir ainsi leur mode de fonctionnement et leur pays.

 

DSCF4641

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

MENUS DU 23 AU 27 MARS 2015

Publié le par collège st pierre

MENU

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

J’ai un doute 

Publié le par collège st pierre

 

J’ai un doute 


Moi j’ai ressenti la peur l’hiver dernier par une nuit de décembre. Nous étions tous les quatre, nous formions la famille Mamidiquan : mon frère Nathan, mon père Albert, ma mère Josiane, et moi -même Rémy. Nous étions installés sur le canapé du salon. Il était 16 heures nous parlions de notre semaine, quand mon père nous proposa d’aller faire une petite balade dans le parc du château de Versailles, non loin de chez nous, nous avions une heure devant nous avant que la nuit ne tombe, juste une petite balade pour nous détendre.

Nous voilà partis pour cette promenade qui sincèrement ne m’inspirait pas beaucoup, d’abord parce que la brume envahissait le paysage et le soleil n’allait pas tarder à se coucher. Mais je ne voulais pas dire que je l’appréhendais cette sortie car mon frère se serait une fois de plus moqué de moi ! Nous ne tardâmes pas à arriver devant cette forêt de chênes alignés, hauts de plusieurs dizaines de mètres chacun, ces formes au loin fantomatiques, indécises, et cette brume si épaisse si blanchâtre, qui enveloppait cette forêt rendait ce paysage encore plus terrifiant, macabre, glauque…et ce lac si calme, si calme qu’il me semblait que l’eau était fixée par le temps si bien que tout était si silencieux.

Il me semblait entendre le souffle de Nathan, il était 16h49 le soleil commençait à se coucher quand mon père décida de rompre le silence qui régnait parmi nous en proposant de regagner notre demeure car il avait soit disant très froid. Tout à coup : j’entendis un bruit si sourd que j’en ai encore les oreilles qui sifflent, puis un bouillonnement et les hennissements des chevaux, les hurlements d’Apollon, le conducteur du char, pour motiver ses troupes ; il demandait à ses chevaux d’accélérer le pas, à son guerrier en avant poste de guider son attelage vers la rive la plus proche. Son chariot était si radieux qu'il brillait de milles feux. Parlons de ces êtres étranges, il me semblait que c'étaient des centaures, mais, je n'étais pas certain, , ils étaient là, derrière le chariot, sur le flanc gauche. Serait-ce des ennemis ? Venaient-ils tuer la divinité ? Ou tout simplement étaient-ils des alliés qui les protégeraient d’une éventuelle attaque ?

Mon père m’appela mais je ne l’entendis pas…je sentis une main m’entraîner, de suite je reconnus mon père ! Qui me dit :

« -     "-Mais qu’est- ce qu’il t’arrive ? Es-tu parmi nous ? Rémy ?

        -Oui papa je suis là ! Mais regarde ! Je pointai du doigt le chariot

        -Oui, c’est un lac, qu’est-ce qu’il y a de si extraordinaire ?

        -Mais…mais…!

       -Tu as un problème ?

       -Non non ! Mais pourquoi y a t-il autant d’eau sur laberge  ?

       -Oui, tu as raison pourquoi ? »

            Je ne savais trop que penser.

Quantin Gourc, Maxim Laoué, Dimitri Biscarro

 

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

La Course au Doute

Publié le par collège st pierre

 

La Course au Doute


" Moi j'ai ressenti la peur l'hiver dernier, par une nuit de décembre, alors que mon frère et moi étions au parc du célèbre château de Versailles à une heure tardive. J'avais 10 ans et je m'en rappelle encore comme si c'était hier.

Le soleil était resplendissant, il illuminait le ciel bleu comme le saphir rayonnant sous l'éclat du soleil. Aucun nuage ne rodait dans le ciel. Ma famille et moi étions en visite dans le parc en cette fin d'après-midi. Louis, mon jeune frère âgé de 6 ans, me proposa de faire une course jusqu'à la fontaine du Chariot d'Apollon. J'acceptai et nous commençâmes à courir. Arrivés à cette somptueuse sculpture, Louis, tout excité de m'avoir battu, se retourna en criant : Victoire ! Je fus pris par l'excitation du jeu, mais soudain une peur intense et profonde nous glaça le dos et nous pétrifia. Le ciel était brusquement devenu aussi grisâtre que la fumée s'échappant d'une bougie qui s'éteignait. Nous étions seuls, la foule des touristes s'était volatilisée. Puis la brume se mit à envahir le parc nous empêchant de voir à plus d'un mètre devant nous. Nous étions cloués sur place quand, tout à coup, l'eau de la fontaine se mit à bouillonner et à déborder de l'immense vasque dans un bruit assourdissant. Suite à cet événement, les immenses arbres prirent une allure aussi vivante qu'inquiétante, formant ainsi un mur devant la fontaine, ils se courbèrent créant un mystérieux passage d'où sortirent d'étranges soldats habillés de façon médiévale : ils vinrent à former un cercle autour de la fontaine puis se mirent à mettre en scène une sorte de cérémonie, et, soudain un démesuré flash lumineux nous éblouit. En un éclair de temps, nous nous retrouvâmes à la sortie du château au côté de nos parents.

Alors était-ce tout simplement notre imagination ou la fruste réalité ? Je ne savais que trop penser...

 

 BAYSSIERES Coralie / DEVAUJANY Margaux / MOULIS Lucie

 

 

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

L'étage interdit !

Publié le par collège st pierre

 

L'étage interdit !

 

Moi, j'ai ressenti la peur ; un hiver. Enfant, âgé de onze ans, mes parents venaient d’acquérir une immense demeure tout en pierre sur trois étages, située dans Les Landes, une région reculée au fin-fond d'une immense forêt de pins profonde et désolée. Ma chambre, un grande chambre, était au deuxième étage ; elle était lugubre et dans un coin, une horloge, une comtoise plus précisément, montait la garde. Le troisième étage, fermé à clé, m’était interdit. Chaque nuit, dans ma chambre, j’entendais de légères mélodies intrigantes provenant d'au-dessus de moi. Ce lieu m'interpelait, je ne pouvais m’empêcher de chercher la clé pour y accéder tout au long de mes journées. Au cours d'une soirée, je pensais à cet étage interdit; dans mon lit, en cherchant le sommeil, j' entendis un grincement intrigant, au dixième coup de ma comtoise .Je m’avançai vers mon horloge pour vérifier son bon fonctionnement ; je l'ouvris et je vis avec étonnement, au fond de celle-ci une clé poussiéreuse. Je me souvins alors que je ne connaissais qu’une seule porte de ma nouvelle maison que je ne l'avais jamais ouverte : celle donnant sur le troisième étage ! Je m'y dirigeai donc, avec inquiétude, tout en essayant de ne pas faire grincer le parquet de l'escalier pour éviter de réveiller mes parents. J'introduisis la vieille clé dans la serrure, avec frayeur et appréhension. J’avais très peur de ce que j'allais découvrir derrière cette porte mais, en même temps, ce lieu m'attirait. J’entrai ; un frisson me parcourut quand je découvris une grande pièce profonde dont tout le mobilier ancien était recouvert de draps blancs et poussiéreux. Du bout des doigts, je soulevai un des draps et découvris un vieux piano à queue. Ce qui me parut le plus horrible et surtout inquiétant ,ce fut la présence d'un crâne délicatement posé sur une pile de partitions jaunies par le temps.Tout d'un coup, mes doigts furent comme attirés vers les touches de ce piano et je me mis à jouer un mélodie qui m’était inconnue. Brusquement, le crâne me mordit le bout du doigt , je me sentis partir et je perdis l’équilibre..........

 

 

Bérénice Mispoulet, Emma Cinquin, Mazarine Boisnay et Pauline Balmot

 

Publié dans Année 2014-2015

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>